• " Une personne qui dort moins de sept heures par nuit est presque trois fois plus susceptible d'attraper un rhume que celle qui dort en moyenne huit heures ou plus", révèle un rapport de l'université américaine Canergie mellon ( Pittsburgh, Pennsylvanie).

    Et celle qui reste éveillée "ne serait-ce que 8% du temps où elle est [couchée] risque 5.5 fois plus de plus " de s'enrhumer que celle qui a un sommeil profond.

    " Bien que le lien entre le sommeil et le système immunitaire ne soit plus à établir, ce sont les premiers éléments indiquant que même des perturbations mineures du sommeil peuvent influer sur la réaction de l'organisme face aux virus du rhume" , affirme Sheldon Cohen, responsable de l'étude.

    " Une raison supplémentaire de prévoir dans son emploi du temps des nuits de sommeil complètes."

    Source: réveillez-vous!( Novembre 2010)


    3 commentaires